Poésie sous la semelle

Poésie sous la semelle, le matin d’été s’annonce ! Vieux outils ancrés dans le jardin. Balançoire encore en sommeil attendent le souffle d’air donnant le signal du début de journée.
Un petit air acide de terre humide, le rouge fragile des fraises, le transparent de la rosée déterminent le brillant acidulé des ambiances ….
Le bleu myosotis, le jaune doux pissenlit et le vert tendre de l’herbe abritent les dernières minutes du sommeil des insectes.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s